Welcome back !

Notre trajet de retour est chaotique. Le premier avion est en retard et nous devons prendre deux autres avions, pour rejoindre Genève. On enregistre à nouveau nos volumineux bagages, qui ont déjà été stockés au fin fond de l’aéroport de Düsseldorf. Au guichet, c’est le drame : il semblerait que le deuxième avion soit un trop petit appareil pour embarquer nos vélos. Lisant la déception sur notre visage, une employée plus expérimentée passe plusieurs appels téléphoniques. Finalement, elle nous annonce que c’est réglé. On ne saura jamais comment, mais nos bagages arrivent à bon port à Genève, certes à trois endroits diamétralement opposés dans la halle de retrait, mais ils sont tous là !


On a dû décaler les parents, qui venaient nous chercher avec le pick-up d’un copain. Ce qu’on ne sait pas non plus, c’est que toute notre famille