RÉTROSPECTIVE : Asie du Sud-Est à vélo

Le voyage en chiffres

  • 4 pays

  • 3 capitales

  • 5 mois

  • + de 3'200 kilomètres de vélo

  • Des dizaines de rencontres inoubliables

  • 3 ans, l'anniversaire à Noémie, que l'on a fêté dans une station-essence au Cambodge

  • 2 chutes

  • 1 fois la remorque renversée (Noémie ne s'est même pas réveillée...)

  • 6 crevaisons

  • 2 chaînes remplacées

  • 1 changement de câble de dérailleur

  • 18 kilomètres à vélo sur une autoroute

  • 8%, l'inclinaison de toutes les pentes en Thaïlande. A croire qu’ils n’ont qu’un seul type de panneau.

  • 0 journée sans piqûres de moustique

  • Des dizaines de cafards écrasés

  • Des dizaines d'animaux rencontrés : chien, chat, poule, singe, serpent, scorpion, varan, méduse, tortue, lézard, éléphant...

  • 2 sandwichs engloutis, malgré l’intrusion de fourmis dans la garniture.

  • 2 jours de pluie sur 150

  • 1 main passée dans un ventilateur

  • 2 francs, la nuit d'hôtel la moins chère

  • 6 nuits chez des warmshowers

  • + de 50 livres lus

  • 33 articles sur notre blog

  • + de 4'000 visites sur notre site Internet à l'heure à laquelle nous publions cet article.

  • 7 vidéos

  • Plus de 2'000 photos

  • 1 guide de voyage sur l'Asie du Sud-Est à vélo écrit suite à notre périple

  • 100% de plaisir !

Le meilleur

  • Le pays coup de coeur : le Laos.

  • La rencontre la plus marquante : la tribu des montagnes du nord de la Thaïlande.

  • Le meilleur plat : le lok lak au Cambodge, un émincé de bœuf sauce au poivre.

  • Le plus beau coucher de soleil : sur le littoral de Kep, au sud du Cambodge.

  • La capitale la plus agréable : Vientiane au Laos.

  • La plus belle ville, Luang Prabang au Laos.

  • Le temple le plus impressionnant, Preah Khan à Angkor, au Cambodge.

  • La plus belle île, Koh Rong Samloem au Cambodge.

  • La plus belle plage, freedom beach à Koh Tao, en Thaïlande.

  • La grotte la plus impressionnante, Phraya Nakhon avec son temple, en Thaïlande.

  • La région la plus paisible : les 4000 îles sur le Mékong au Laos.

  • Le musée le plus intéressant, les rats démineurs à Siem Reap, au Cambodge.

  • La meilleure piste cyclable, au sud de Hua Hin en Thaïlande.

  • La plus belle maison, le musée de la photo à Vientiane au Laos.

  • Le fruit le plus surprenant : le durian

Le pire

  • Notre pire galère : rouler à vélo dans du sable au Cambodge en ayant épuisé nos réserves en eau.

  • La route menant à Rach Gia, au Vietnam. La clé de notre survie était d’éviter à la fois les trous sur la route et les camions, tout en respirant la poussière et les gaz d’échappement, sous un soleil de plomb.

  • La ville la plus moche : Sihanoukville au Cambodge.

  • Le pire repas : un restaurant chinois à Preah Vihear au Cambodge. Le plat était constitué d’un conglomérat d’os, de peau poilue et de gras, le tout baignant dans un liquide brunâtre. Nous ne saurons jamais de quel animal provenaient ces éléments, et c’est peut-être mieux ainsi.

  • La plus grande perte : une des petites roues de la remorque à 10 jours de la fin du voyage.

  • La pire ville à vélo : Bangkok où l’espérance de vie des cyclistes se mesure en minutes.

  • Les plus mauvais en calcul mental : les Laotiens. Le Laos étant le pays le plus pauvre de la région, les enseignants qui débutent dans le métier ne sont pas payés les deux premières années, ce qui a pour conséquence un problème évident de recrutement.

  • Le moment le plus gênant : Noémie qui fait ses besoins spontanément au milieu d’une cours d’école au Vietnam.

  • L’objet le plus inutile emporté dans nos sacoches : des sur-chaussures de protection de pluie et du froid en Gore-Tex.

  • Le plus dur : passer de l’idée d’un voyage de longue durée à sa concrétisation. Une fois cette étape passée, tout le reste devient facile !

Copyright © 2016-2020 Dominique et Manon

sketch_velo_voyage.png