Les 3 meilleurs plans pour se nourrir en itinérance à vélo

1) Cueillir ce que l'on trouve sur notre chemin : c'est bon et gratuit. Par exemple, nous nous sommes nourris de prunes, mûres et mirabelles.

2) Acheter les produits au bord de la route : local, de bonne qualité et pas besoin de faire la queue à la caisse ! Durant ce voyage, nous avons pu nous procurer des fraises, des courgettes, des tomates, des œufs...

3) Se rendre dans un supermarché pour compléter ce qui manque aux points 1 et 2 et cuisiner au camping !

Copyright © 2016-2020 Dominique et Manon

sketch_velo_voyage.png