Une famille à vélo

sketch_velo_voyage.png

3/1/2019

Le nord du Cambodge est couvert de nature, parsemé de maisons sur pilotis et de petites villes un peu lugubres. Ces dernières se dessinent toujours de la même manière : une rue principale avec de nombreuses petites échoppes sous des auvents en tôles. Du toit, pendent des échantillons de shampoing, de petits paquets de chips et autres biscuits d’apéro, sachets d’instantanés, jouets d’enfant en plastique, etc. On a de la peine à différencier magasin officiel et habitation, car ils tendent à se confondre. Chacun essaie de se faire quelques sous en vendant de l’essence contenue dans des bouteilles en verre récupérées ou des boissons entreposées dans de grosses glacières rouges que l’on peut voir dans tout le pays. Ces glacières sont refroidies par de gros blocs de glace livrés en scooter et découpés à la scie à même la route.

Puis, on aperçoit une densité de scooters plus élevée et on devine alors le marché avec ses étalages de fruits, poissons et viandes qui chatouillent les narines et att...

11/12/2018

Il faut se rendre à l’évidence, le Cambodge est un grand pays et nous devons accélérer la cadence si nous ne voulons pas dépasser la date limite de notre visa de 30 jours. Nous décidons donc de prendre un bus pour relier Phnom Penh à Siem Reap, porte d’entrée des célèbres temples d’Angkor. Ceux-ci sont impressionnants : des structures en pierre qui ont plus de 1’000 ans surgissent de la jungle. Leur nombre est hallucinant, ainsi on fait plus de 120 km de vélo en 3 jours. Les chemins sont merveilleux. Il y a même des pistes cyclables (les premières du voyage et certainement les seules ! ) et nous pouvons ainsi nous rendre dans des temples isolés et préservés, loin de la foule. Nous faisons également une journée avec un guide francophone qui nous fait marcher des kilomètres et nous explique le bouddhisme et l’hindouisme de long en large. Vishnou, Shiva, Brâmha et Bouddha n’ont presque plus de secrets pour nous. Chaque bas-relief a son histoire et l’on pourrait passer des années à tous le...

27/11/2018

C’est avec délectation que nous entrons au Cambodge. La nature luxuriante, les chemins tranquilles, les vaches qui paissent et toujours la mer à l’horizon. Kep est notre premier arrêt. Nous sommes immédiatement surpris par ses immenses boulevards déserts. Sont-ils les restes de la célèbre Kep-sur-mer, cette ville colonisée par les Français ? ou un politicien local aurait-il parié sur un essor illusoire ? Quoi qu’il en soit, nous prenons du plaisir à y rouler à vélo, absolument seuls, en zigzaguant sur toute la largeur de ses énormes rues.

Au détour de ces artères, des murs de pierre décrépis encerclent d’anciennes maisons coloniales sur lesquelles la végétation est en train de reprendre le dessus. Certains s’y sont installés provisoirement. On imagine que, par le passé, ces lieux étaient habités par de riches colons entourés d’une main-d’oeuvre khmers, alors que des Occidentaux venaient les visiter sous ces latitudes exotiques. Aujourd’hui, l’histoire se répète, comme un air de néo-colo...

Please reload

Guide de voyage Asie du Sud-Est à vélo et en famille, Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, voyage à vélo en famille, famille à vélo, livre, itinéraire, carte, Asie à vélo
Guide de voyage Asie du Sud-Est à vélo et en famille, Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, voyage à vélo en famille, famille à vélo, livre, itinéraire, carte, Asie à vélo
Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, à vélo et en famille. Un guide 100 % terrain.
Commandez le guide ici.

Copyright © 2016-2020 Dominique et Manon

sketch_velo_voyage.png