Copyright © 2016-2020 Dominique et Manon

sketch_velo_voyage.png

Une famille à vélo

sketch_velo_voyage.png

9/4/2019

Notre trajet de retour est chaotique. Le premier avion est en retard et nous devons prendre deux autres avions, pour rejoindre Genève. On enregistre à nouveau nos volumineux bagages, qui ont déjà été stockés au fin fond de l’aéroport de Düsseldorf. Au guichet, c’est le drame : il semblerait que le deuxième avion soit un trop petit appareil pour embarquer nos vélos. Lisant la déception sur notre visage, une employée plus expérimentée passe plusieurs appels téléphoniques. Finalement, elle nous annonce que c’est réglé. On ne saura jamais comment, mais nos bagages arrivent à bon port à Genève, certes à trois endroits diamétralement opposés dans la halle de retrait, mais ils sont tous là !

On a dû décaler les parents, qui venaient nous chercher avec le pick-up d’un copain. Ce qu’on ne sait pas non plus, c’est que toute notre famille s’est mobilisée chez nous, pour nous faire un accueil digne de ce nom. Enfin, on retrouve notre appartement et surprise : le ménage est fait, le frigo est plein…...

4/4/2019

En rentrant par le rail jusqu’à la capitale, nous faisons escale à Ban Krut. Ce n’est pas encore la banqueroute et nous avons envie de profiter au maximum du calme avant de rentrer dans la fournaise de Bangkok. C’est une petite ville de bord de mer avec une plage incroyable: sable fin, légères vagues et très peu de touristes. Il y a pourtant nombre de « resorts » mais c’est comme s’ils avaient vu trop grand… Ça rappelle un peu l’île de Phu Quoc au Vietnam. On rencontre des pêcheurs thaïlandais qui se promènent à 1 mètre de profond avec un filet. Ban Krut c’est aussi son temple perché sur la colline et des routes ombragées par de grands cocotiers. D’ailleurs, on a souvent peur qu’elles nous tombent sur la tête. Les indigènes nous rappellent régulièrement d’y faire attention, même si ça paraît compliqué d’anticiper la chute d’une noix de coco... On se repose, on ne prend même plus le temps de faire des photos. Ça sent la fin du voyage et on savoure l’instant présent.

On rencontre des amis...

23/3/2019

L’île de Koh Tao peut être rejointe depuis la côte en 3h en bateau standard. Nous nous sommes cependant penchés sur une autre option : 6 heures de ferry de nuit avec les marchandises et les voitures. Pourquoi ? Nous sommes tombés par hasard sur l’embarcadère du ferry de nuit et sommes lassés de charger et de décharger nos vélos et de détacher la remorque. Nous savons qu’avec nos montures l’embarquement en ferry sera facilitée. Nous passons donc 6 heures dans un immense dortoir sur des lits confortables avec plus de 50 personnes. La traversée est douce, c’est à peine si nous nous rendons compte que nous sommes en pleine mer. Il est 5h du matin, le bateau est déjà arrivé à destination. On aurait bien dormi un peu plus. Nous remontons sur nos vélos et croisons des fêtards éméchés, bière à la main, torse nu et en chaussettes.

Nous choisissons de nous rendre sur cette île car elle est petite, couverte de végétation et parsemée de jolies plages. Nous savons par contre que nous ferons peu de v...

Please reload

Guide de voyage Asie du Sud-Est à vélo et en famille, Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, voyage à vélo en famille, famille à vélo, livre, itinéraire, carte, Asie à vélo
Guide de voyage Asie du Sud-Est à vélo et en famille, Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, voyage à vélo en famille, famille à vélo, livre, itinéraire, carte, Asie à vélo
Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande, à vélo et en famille. Un guide 100 % terrain.
Commandez le guide ici.